femmes-harcelement-charge-emotionnelle-jobrouillon-peinture
Boxe,boxe, boxe
Jo-brouillon-artiste-peintre-plasticien-Bordeaux

En quelques dates

 

Né en 1975, vit et travaille à Bordeaux.

Expositions personnelles
2011 Galerie Kuryos – Bordeaux
2011 Sous la tente – Bordeaux
2012 Galerie Kuryos – Bordeaux
2009 Galerie Pallade , Lyon
2008 -DVD- Galerie Suty, Coye-la-forêt
2007 Librairie Mollat, Bordeaux
La nouvelle Galerie, Bordeaux
2006 Galerie AC\\APA\\CPP , Bordeaux
2004 Liberta Parking, Bordeaux
2003 Galerie Essences Primitives,Bordeaux.

Expositions collectives
2014 Château Lescombes, Eysines avec Collectif Buraglio – Garcia – Brouillon
2012 «Cadavres non exquis»avec Collectif BGB -Galerie Frédéric Moisan, Paris
2011 Galerie Art22 -Bruxelles
«En corps et encore» Galerie Suty
«Le plus dur reste a faire» avec Collectif BGB, Centre culturel de Bergerac
2010 «72 m2 en attente de jugement», école Nationale de la Magistrature, Bordeaux
2009 Slick dessin,Paris-Galerie Suty
ArtElysées -Galerie Suty, Paris
Triptyque, salon d’art contemporain,Angers
2009 «Quartet» – Collectif BGB sur invitation de Pierre Buraglio -Centre d’art Raymond Farbos,
Mont-de-Marsan
Apparté8 -États des Lieux, Bruxelles
54 ème Salon de Montrouge, Collectif BGB
2008 Art Élysées,Paris Galerie Suty
Slick, Paris -Galerie Éponyme Bordeaux
Lille Art Fair

 

Jo Brouillon

Il y a des rencontres qui changent notre regard sans nous bouleverser, en douceur.
Qu’elles soient sous la forme d’un livre, d’une peinture ou d’une musique.

C’est l’œuvre et l’auteur qui nous parlent à la Galerie Neilag. Et ce Brouillon là nous laisse cent voix.

Joël Godefroy, alias Jo Brouillon, se consacre depuis toujours à cette quête du sens -des sens- visuel. Élève des grands peintres de l’Histoire de l’Art, il se permet tout. Dessins, peintures, sculptures et objets détournés sertis d’éléments urbains, ponctués de messages à décrypter ou de maux d’esprits.

Traversé par les événements du monde, il refuse cette fois d’être réflecteur de la folie de notre société, comme c’est souvent le cas dans ses dernières séries. Cette fois-ci, il cherche le point de fuite. Là où la lumière l’emporte sur le contraste. Ne pas faire sans mais avec. Que la beauté illumine au milieu des ombres du chaos.

Une quête du beau qui le ramène aux sources de l’Art académique. Ses statuaires familières viennent donc apporter la lumière, messagères, comme Hermès près de l’enfant sur la toile jaune (Hermès et l’Avenir) au centre d’un paysage désertique orné de merles moqueurs. Sur une autre toile on trouve (une) Vénus pudique face à mille yeux « cartooniens » et une flore luxuriante d’où surgissent des «marguerites en bouche», symbole rock très Rolling Stone. Cette silhouette féminine iconique qui baisse les yeux, cernée de toute part, semble pousser à sortir de terre. Appel à l’ancrage.

Sur ces toiles carrées, ses géniales pochettes de disque résonnent d’une musique qui nous raconte sa poésie où que l’on regarde. Son choix d’iconographie mêlée à ses griffonnages graphiques nous incitent à aller plus loin que la figuration, dans le mouvement ressenti.

Sa palette est pure, tons directs qui nous projettent dans les méandres des dimensions d’un inconscient collectif visuel et spirituel. On peut y voir aisément une sorte de Basquiat raconté par Lewis Caroll. Les mythes d’hier qui rencontreraient ceux d’aujourd’hui.

En attendant, celui-là est habité par la poésie de la vie d’aujourd’hui et il sera des vôtres lors du vernissage du 23/11/23.


par Dinah Brouster

La presse a dit

Aux Glacières, JunkPage N°45

Aux Glacières, JunkPage N°45

Les Glacières, agence d’architecture et espace d’exposition contemporain en partenariat avec le Groupe des Cinq et Femmes Actuelles accueillent Jo Brouillon pour une grande exposition estivale…

lire plus
Cadavres exquis -Sud-Ouest

Cadavres exquis -Sud-Ouest

A la fois espace d’exposition et agenvce d’architecte, les Glacières invite cet été le peintre bordelais Jo Brouillon avec un accrochage qui déroule une série de peintures inspirées du cadavre exquis, cet amusement littéraire inventé par les surréalistes…

lire plus
Rien ne va plus

Rien ne va plus

Dans le tourbillon des techniques que convoquent les tableaux de Jo Brouillon, le bien nommé, on repère du collage, du dessin, de la photographie ou de la peinture… et presque autant de références qui, du hip-hop aux comics japonais, font souffler sur ses images un joyeux vent de panique…

lire plus
Etapes Graphiques

Etapes Graphiques

Imagier insatiable, toujours en train de gribouiller, griffonner, coller, peindre, amalgamer des méthodes et des genres artistiques. Véritables heurts ou osmoses des images et du texte, ses tableaux comme ses carnets de recherche reflètent un univers multiculturel et cosmopolite…

lire plus
galerie neilag-avatar

Heures d’ouverture

Mardi : 11am – 10:00pm
Mercredi : Closed
Jeudi : 11am – 10:00pm
Vendredi : 11am – 10:00pm
Samedi : 12pm – 8pm

Contact

128 rue du Dr Albert Barraud
33000 Bordeaux

news@neilag.art

Suivre