Portrait

Portrait

Jo Brouillon est un dessinateur acharné, passionné de musique, que l’on croise souvent à Bordeaux, sur la Place Saint Michel en train de chiner de vieux objets, tableaux ou dessins, qu’il fait revivre comme par magie. Nous l’avons rencontré dans son appartement au milieu de plusieurs centaines d’oeuvres. Lire la suite

Rien ne va plus

Rien ne va plus

Rien ne va plus.

Tout semble apparemment être déjà parti en fumée. Ces épais panaches chaotiques, écran noir, cendres de l’Histoire, mouvants et indéfinis, asphyxient l’espace laissant peu de possibilité à la fuite. L’horizon rectiligne, ne tient plus compte de la courbure de la Terre. Il est croissant ou décroissant, suggérant les graphiques des insaisissables et volatiles fluctuations des marchés financiers, les indices de mesure statistique de sondages d’opinions, de résultats électoraux ou de taux d’abstention. La fumée agit comme un signal, un avertissement, afin d’éviter que l’avenir tourne court. Peut-être laisse-t-elle présager une onde de choc, un pouvoir destructeur dû à la soudaineté et à la vélocité d’un feu qui couve. Au loin se profile une menace, un renouveau peut-être, cet ébranlement par le vide dont l’impétuosité est à craindre ou à souhaiter, transformera positivement l’aspect des choses, d’un seul coup, par le pouvoir régénérateur du feu. Faites vos jeux…

Jo Brouillon

Jo Brouillon – Tempête sur l’image. Dans le tourbillon des techniques que convoquent les tableaux de Jo Brouillon, le bien nommé, on repère du collage, du dessin, de la photographie ou de la peinture… et presque autant de références qui, du hip-hop aux comics japonais, font souffler sur ses images un joyeux vent de panique. Ce qu’exprime le désordre apparent des oeuvres de ce trentenaire français ? Les influences cosmopolites qui, par rafales successives, traversent désormais le champ de la création. Un métissage culturel aussi drôle que poétique, qui ouvre à l’art comme à l’esprit de bien belles perspectives.

Arts Magazine, n°37, Octobre 2009

Etapes Graphiques

Etapes Graphiques

Joël Godefroy alias Jo Brouillon est un imagier insatiable, toujours entrain de gribouiller, griffonner, coller, peindre, amalgamer des méthodes et des genres artistiques. Véritables heurts ou osmoses des images et du texte, ses tableaux comme ses carnets de recherche reflètent un univers multiculturel et cosmopolite, où les références au hip hop, voisinent celles des comics ou de la statuaire senoufo. Jo Brouillon évoque la confusion poétique de notre monde et de ses composants culturels.

revue Etapes Graphiques – juin 2006

Jo Brouillon en quelques dates

Expositions personnelles
2011 Galerie Kuryos – Bordeaux
2011 Sous la tente – Bordeaux
2012 Galerie Kuryos – Bordeaux
2009 Galerie Pallade , Lyon
2008 -DVD- Galerie Suty, Coye-la-forêt
2007 Librairie Mollat, Bordeaux
La nouvelle Galerie, Bordeaux
2006 Galerie AC\APA\CPP , Bordeaux
2004 Liberta Parking, Bordeaux
2003 Galerie Essences Primitives,Bordeaux.

Expositions collectives
2014 Château Lescombes, Eysines avec Collectif BuraglioGarciaBrouillon
2012 «Cadavres non exquis»avec Collectif BGB -Galerie Frédéric Moisan, Paris
2011 Galerie Art22 -Bruxelles
«En corps et encore» Galerie Suty
«Le plus dur reste a faire» avec Collectif BGB, Centre culturel de Bergerac
2010 «72 m2 en attente de jugement», école Nationale de la Magistrature, Bordeaux
2009 Slick dessin,Paris-Galerie Suty
ArtElysées -Galerie Suty, Paris
Triptyque, salon d’art contemporain, Angers
2009 «Quartet» – Collectif BGB sur invitation de Pierre Buraglio -Centre d’art Raymond Farbos,
Mont-de-Marsan
Apparté8 -États des Lieux, Bruxelles
54 ème Salon de Montrouge, Collectif BGB

2008 Art Elysées, galerie Suty.
Galerie Suty, Coye-la-Fôret – expo collective “Petits formats entre amis”

Slick, Galerie Eponyme.
Galerie Eponyme, Bordeaux – « Give me one dollar for a dream » – expo collective. Galerie Suty, « From New York to Coye la Fôret” – expo collective.
Lille Art Fair 2008, Galerie Suty
Galerie Suty, Coye-la-Fôret – expo personnelle « DVD ».
Galerie Suty, Bordeaux – « Petits formats entre amis ».
Centre Culturel des Carmes, Langon – Expo collective “Carte blanche, traits noirs” , Claude Buraglio/Jo Brouillon/Franck Garcia.
Atelier d’Isidor Krapo, Bordeaux – expo personnelle.

2007 Librairie Mollat, Bordeaux – expo œuvre graphique.
La Nouvelle Galerie, Bordeaux – expo personnelle.
Identité visuelle et artistiques d’un long métrage « Nos 18 ans » tourné à Bordeaux. Prêt de toiles et de dessins et réalisation d’un carnet pour le film

2006 Espace Marci Gaymu, Paris – exposition collective.

Hangar en bois, Bordeaux – Rencontre Bordeaux/Cologne dans le cadre d’Opendoors.
Galerie AC/APA/CPP, Bordeaux- expo « What Art you doing, Bordeaux… »
Galerie AC/APA/CPP, Bordeaux – expo personnelle.
Editions Mot à mot – « Nouvelles urbaines » – illustrations pour textes Editions collectives « Bon Gout »

2005 CIVB, Bordeaux – Installation environnementale peintures et dessins
50ème Salon de Montrouge.
Etapes Graphiques, illustration de la couverture.
WAD – n°24 Printemps 2005, illustration « Red + Black »

Galerie AC/APA/CPP, Bordeaux – « Opendoors Openeyes »
2004 Espace privé, Fontenay-sous-Bois – « What’s happening on second floor? »

Galerie Liberta Parking, Bordeaux – « Opendoors Openeyes » – Installation murale. 2003/04 Galerie Essences Primitives, Bordeaux – expositions personnelles « Rouge » et « Excès ».